Retour à la page d'accueil | Section Secondaire

Imprimer cette page

        Centre Scolaire du Sacré-Coeur de Lindthout

        Sections maternelle et primaire

Solidarité Nord-Sud - Les anciennes se mobilisent !

Année scolaire 2007-2008


Quelques nouvelles du Sacré-Coeur au Kenya...

Pour la période de 2006 à 2010, la présidente de l’AMASC a demandé que la réflexion et l’action des anciennes se centrent principalement sur le thème choisi : "Combattre la pauvreté".

Elle a suggéré que les membres et les associations nationales destinent leur aide financière au développement de deux écoles du Sacré-Coeur dans des pays en voie de développement, principalement celle du Kenya. L’école est située dans les bidonvilles de Kibera au sud-ouest de Nairobi. Il s’agit de l’école maternelle et primaire de Laina Saba. Sa direction est confiée à une religieuse du Sacré-Coeur kenyane, Soeur Margaret Mwarili.

Ce quartier déjà défavorisé a été le malheureux théâtre des émeutes de décembre dernier après les élections présidentielles. En effet, le candidat évincé suite à des pratiques douteuses lors des élections, Raila Amolo Odinga, est originaire de ces bidonvilles. Suite à un consensus, il a prêté serment le jeudi 17 avril 2008 à Nairobi comme Premier Ministre du président sortant au mandat renouvelé, Mwai Kibaki. Cette prestation met fin à la crise politique du pays qui a débuté fin décembre.

Le quartier de l’école a été dévasté par les insurrections, tout est à reconstruire, raison de plus pour soutenir notre projet de construction en matériaux durs de l’école existante. En effet, le bâtiment actuel, construit en bois, accueille toujours quelque 500 enfants dont beaucoup vivent dans des conditions misérables : pauvreté, manque d’hygiène, cellule familiale décomposée, violences de toutes sortes, etc.

L’aide des associations nationales permet d’assurer l’inscription des enfants -et par voie de conséquence le salaire des professeurs-, et de constituer un fonds qui sera affecté à la construction de la nouvelle école en matériaux durables, ayant une capacité d’accueil supérieure.

Vous vous souviendrez que nous avons affecté le profit réalisé par la conférence et la générosité de notre amie Michèle Dauwe en octobre 2007, et ensuite grâce à Mona Latif-Ghattas par son récital poétique donné en
décembre 2007. Ajoutons que nos amies anciennes d’Anvers ont, elles aussi, contribué à ce projet en donnant les bénéfices de leur récollection de mars 2008 et ceux, à venir, du Sacré-tennis du 5 mai 2008. La reconstruction de cette école reste bien entendu le projet principal de l’AMASC, à la demande de la mère Générale Claire Pratt. Elle a encore demandé récemment, lors de la première conférence de l’association des anciennes du Canada à Halifax en octobre 2007, de penser le thème dans le sens d’agir contre la pauvreté en vivant l’héritage de sainte Madeleine Sophie.

Il est de ce fait important que nous, qui avons la chance de bénéficier d’un enseignement organisé et financé par l’état, réalisions combien le développement des populations et des pays passe par l’éducation et l’enseignement. Continuons à soutenir financièrement (verser au compte de l’ANASC : 953-0300815-84, avec mention "projet Kenya") et à participer aux activités de notre association qui promeut les projets des religieuses.

Jacqueline de Montjoye

Extrait de la revue des anciens "En Famille" (mars 2008)
 

Retour à la page d'accueil des Anciens


© Copyright 2001-2013 (Sacré-Coeur de Lindthout)